Emplacement à louer
LA TRUITE EN RESERVOIR                   
Rechercher avec Google
   Abc-peche.com
   Regisgerard.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
 
En kiosque





 

Les réservoirs sont de plus en plus répandus et de plus en plus populaires dans notre pays car ils permettent de réaliser de nombreuses captures de beaux poissons tout au long de l’année !

Tous les réservoirs sont-ils les mêmes ?

Non ! Même s’il s’agit dans la plupart des cas d’un milieu artificiel aménagé par l’homme, chaque réservoir est un cas unique de part sa surface, sa profondeur, la topographie de son fond, son exposition, la présence du vent…
Certains sont très riches en nourriture grâce à la présence d’herbiers ou de fond vaseux, d’autres en revanche sont plutôt pauvres. A chaque fois, il vous faut donc découvrir les bons postes et choisir la technique adaptée. Mais un des grands avantages du réservoir est que vous n’y êtes jamais seul. Que ce soit l’exploitant, l’animateur ou un confrère, il se trouve toujours quelqu’un pour vous aider !



Est-il possible de pêcher en ces lieux d’autres poissons que la truite arc-en-ciel ?

Oui ! Il est vrai que la truite arc-en-ciel est le poisson le plus représentatif du réservoir car elle s’y adapte particulièrement bien. Mais d’autres variétés de truites peuvent partager ce milieu à commencer par la truite fario. Le saumon de fontaine, l’omble chevalier, le cristivomer et les différents hybrides s’acclimatent parfaitement, surtout si les eaux demeurent fraîches, voire froides.


Peut-on pratiquer les mêmes techniques de pêche en réservoir que celles utilisées en eaux courantes ?

Oui ! Toutes les techniques de pêche à la mouche utilisées en milieu naturel et sauvage, la mouche sèche, noyée, nymphe, streamer, ici aussi donnent de bons résultats ! Mais à la différence des eaux courantes où les truites sont postées derrière un obstacle pour économiser leur énergie, en attendant que le courant leur apporte de la nourriture, en réservoir ce sont elles qui doivent rechercher leur pitance. Par conséquent, le choix de la technique dépend essentiellement de leur activité alimentaire et surtout de la couche d’eau à laquelle elles se trouvent. Cette profondeur varie selon les saisons et la température de l’eau.


Faut-il utiliser un matériel spécifique en ce milieu ?

Oui ! Le matériel pour le réservoir doit être particulièrement solide pour pouvoir combattre des poissons pouvant atteindre le poids de plusieurs kilos. Une canne de 9 à 10 pieds convient parfaitement, de plus elle permet de lancer une soie lourde n° 7 à 9. Prévoyez des bas de ligne de fort diamètre et plutôt courts, des pointes en 16 ou 18/100 voire plus, ainsi qu’une longueur importante de backing.


Est-ce que l’emploi de mouches originales et de couleurs clinquantes est obligatoire ?

Non ! La truite arc-en-ciel a la réputation à juste titre d’être très curieuse et attirée par tout ce qui brille, mais elle consomme également des insectes terrestres tombés à l’eau (fourmi volante, hanneton, sauterelle…), des larves de chironomes et d’autres insectes aquatiques ainsi que des alevins. Toutes les mouches les imitant sont dont tout aussi efficaces. Réservez également une place particulière aux mouches noyées, très utilisées en réservoir.

Emplacement à louer

© 2002 abc-peche.com | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM