Emplacement à louer
MOUCHE : SHOOTING HEAD, NYMPHES, BOITES A MOUCHES                
Rechercher avec Google
   Abc-peche.com
   Regisgerard.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
 
En kiosque





  
éviter le dragage, pêche de la truiteLES SHOOTING HEAD

Les shooting head sont des soies spécialement conçues pour pêcher à de très grandes distances et s’utilisent principalement en réservoir. D’une longueur de 9 à 14 m, ces soies peuvent être flottantes, intermédiaires ou plongeantes.

Même si elle peut être reliée directement au backing, pour lui permettre de sortir plus facilement de la canne et pour rendre ainsi le lancer encore plus efficace, la shooting head s’emploie en règle générale avec une sorte de monofilament de gros diamètre appelé « running line ». D’une longueur de 30 ou de 50 m, le running line s’installe entre le backing et la soie avec laquelle il est raccordé grâce à une chaussette en nylon tissé.

LE PLOMBAGE DES NYMPHES

Le moucheur utilise des nymphes pour pêcher entre deux eaux et sur le fond, mais pour qu’elles puissent descendre à la profondeur souhaitée, elles doivent être plus au moins plombées. Il existe plusieurs façons de les plomber. La plus simple et la plus couramment utilisée est l’emploi du fil de plomb (fusible) car il suffit de l’enrouler autour de la hampe de l’hameçon. Son diamètre doit correspondre à la taille de la nymphe, autrement dit plus elle est petite, plus le fusible doit être fin. Le seul inconvénient du fil de plomb est que les nymphes qui en ont recours sont d’un aspect très bombé.

Pour réaliser des nymphes plus fines et au cors fuselé, vous pouvez utiliser du plomb plat en forme de plaquette qu’il convient de découper en fines lanières et de déposer sur la hampe de l’hameçon avant de bloquer l’ensemble à l’aide du fil de montage.
Pour créer des nymphes à thorax prononcé, rien de mieux que des olivettes fendues qui se fixent tout simplement sur la partie avant de la hampe de l’hameçon, après y avoir déposé une goutte de colle.

LES BOITES A MOUCHES

Les boîtes à mouche peuvent être réalisée en aluminium, en plastique, en bois, en cuir… en forme de portefeuille, à compartiments ou pliantes… et ce dans toutes les formes et dans tous les coloris.
Le bonne boîte doit être suffisamment large et profonde pour ne pas endommager les mouches (les collerettes des sèches en particulier). Les modèles à casiers individuels fermés sont parmi les meilleurs, mais aussi les plus chers. Elles ne peuvent contenir qu’un petit nombre de mouches.
Les boîtes à fond ondulé conviennent également pour les mouches sèches. Les portefeuilles en cuir servent uniquement pour ranger mouches à saumon et streamers.

Une fois ouverte, la bonne boîte laisse voir intégralement toutes les mouches et permet de trouver rapidement celle dont on a besoin. Le matériau installé à l’intérieur (mousse synthétique, caoutchouc, polystyrène) est de bonne qualité et maintient les mouches en place ce qui évite de les voir tomber seules à l’ouverture de la boîte. La boîte doit également posséder une fermeture solide et fiable.

  

Emplacement à louer

© 2002 abc-peche.com | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM