r
 
TRUITE COMMUNE OU TRUITE FARIO                    
Rechercher avec Google
   Abc-peche.com
   Regisgerard.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
 
En kiosque :
 

 

La truite commune ! Salmo Trutta - Linné, 1766 Famille des Salmonidés

Description

La truite commune est dotée d’un corps allongé, légèrement aplati latéralement. La tête forte se termine par une bouche largement fendue. L’ensemble des maxillaires de la langue et des os de la bouche portent de nombreuses dents dirigées vers l’arrière. La nageoire caudale est généralement droite à son extrémité. Le corps est couvert d’environ 120 petites écailles au niveau de la ligne latérale.
Sa robe varie fortement en fonction des régions mais aussi des cours d’eau et des caches qu’elle occupe. La coloration la plus courante est brune jaune sur le dos, s’éclaircissant sur les flancs marqués de points rouges et bruns.



Habitat et mœurs

La truite ne peut vivre et se reproduire que dans les eaux fraîches à forte teneur en oxygène. On la rencontre sur la partie supérieure des fleuves et rivières. Elle affectionne les amortis de courant sans pour autant s’en éloigner, mais aussi la proximité des herbiers, l’amorti d’un bloc rocheux, la quiétude d’une berge creuse. Elle s’installe seule sur un territoire suffisamment vaste pour lui apporter le gîte et le couvert. Plus elle grandit, plus son espace vital doit s’accroître.



Régime alimentaire

Carnassière dès son jeune âge, la truite consomme toute sorte d’invertébrés, larves, insectes, crustacés, mollusques. Plus elle vieillit, plus les vairons, loches, chabots et même truitelles rentrent dans son menu. Mais elle consomme aussi volontiers des proies terrestres tombés malencontreusement dans l’élément liquide tels que sauterelles, vers de terre...



Reproduction

Selon la température de l’eau et la distance qui la sépare de ses lieux de ponte, la truite se reproduit entre le mois de Novembre et le mois de Janvier. Elle recherche des zones peu profondes à fond de graviers dans des courants rapides. La femelle dépose dans un sillon qu’elle y creuse avec sa nageoire caudale, environ 2000 ovules par kilo de son poids. Le mâle les féconde avant que la femelle ne recouvre sa ponte de graviers et retourne sur son territoire habituel. Une quarantaine de jours plus tard en moyenne, les alevins sortent de la gravière et séjournent les premiers mois à proximité de la frayère.



Noms étrangers

Brown trout, river trout (anglais) ; Forelle, Bachforelle (allemand) ; trotta (italien), trucha commun (espagnol) potocna pastrva (croate)

Durée de vie : en moyenne 5 ans, jusqu’à 10 ans
Taille : en moyenne 30 cm, jusqu’à 80 cm
Poids : en moyenne 300 g, jusqu’à 7 kg




Album sur la pêche à la MOUCHE



ALBUM

Découvrez dans cet album les thèmes suivants : la mouche au fil des années, des insectes aux mouches, l’art de l’artificielle, le choix du matériel, les bons gestes, imprévisible rivière... En savoir plus

 

Toutes les pêches actuelles de la truite


TOUTES LES PECHES EN POCHE

Pêcher la truite n’est certainement pas qu’une question de technique. L’approche se fait avec discrétion et surtout le pêcheur doit apprendre à comprendre la rivière et les poissons... En savoir plus




La mouche en rivière de plaine


VIDEO C’EST LA SAISON

Règle numéro un de cette pêche magique : la patience ! Règle numéro deux : l’adaptation ! Il faut en effet souvent tester une dizaine de mouches avant de trouver celle qu’est disposé à gober le poisson... En savoir plus

 

VIDEO C’EST LA SAISON


Coffret "C'EST LA SAISON"

La série de télévision "C'est la saison", diffusée sur le canal " saisons ", est également éditée dans les videos. Cette collection représente une véritable encyclopédie de pêche dans 10 volumes pour apprendre tout au sujet de tous les poissons d'eau doux et les techniques réellement employées en France pour les attraper. En savoir plus

 
© 2002 abcpeche.com | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM